L’oeil.

Le photographe ne voit pas ce qui l’entoure comme les autres.

 Il espère retranscrire ce qu’il voit, pour faire partager sa propre vision,

et essaie de sublimer la réalité.

nb-30

 

Son regard affuté scrute sans cesse, du plus petit détail jusqu’à l’horizon,

l’espace autour de lui, à la recherche d’un instant.

Et parfois, il déclenche au bon moment.

 

4 réflexions au sujet de « L’oeil. »

  1. D’accord la vision n’est pas la même, il y a aussi dans la prise de vue quelque chose d’autre qui ne peut être transmis. Mais chacun découvre ce qu’il ressent…

  2. Régis,
    Une personne simple et talentueuse qui a beaucoup de complicité avec son appareil photo, bravo !

  3. effectivement l’œil du photographe est unique pour apprécier ce qu’il voit et le transmettre, sans que les autres ne remarquent sa vision , chapeau et bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *